Départ pour Djibouti

Publié le par ma-nouvelle-vie-

Voila le grand jour est arrivée, je pars pour Djibouti. Comme toujours la veille d'un départ je n'ai pas fermé l'œil de la nuit. Le chéri et moi sommes donc partis du Nord pour Roissy à 4h30 (oui je sais c'est tôt mais ce n'est pas l'impatience non mais on ne sait jamais, une panne de voiture une crevaison il faut toujours être prévoyant) Le trajet m'a paru très rapide. Nous avons été très silencieux, bizarre nous qui sommes toujours entrain de parler. La rien, juste des pensées, des souvenirs, c'est dur de laisser l'être aimé, mais bon il faut avancer sinon on sombre et ce n'est pas bon, mais je ne désespère pas des changements dans l'avenir et le retrouver pour continuer nos chemins ensemble. L'avenir nous le dira (mais j'espère quand même)


Donc, nous voila à l'embarquement, j'ai 12 kg de bagages supplémentaires, la galère commence, j'ai à faire à une hôtesse qui, dans le style désagréable, on ne fait pas mieux. Je commence déjà à m'énerver et ce n'est que le début. Je dois donc payer, ce qui est normal, mon excédent de bagage. On repart, avec les valises et sacs (ben oui ca serai trop facile de laisser les sacs franchement autant faire compliqué) pour aller payer le fameux supplément et la on me dit 350 euros !! J'hallucine il n'y en a pas pour cette somme dans ce sac. Je laisse donc tomber et mon chéri toujours à la rescousse repart donc avec un sac m'appartenant et trouvera sans problème un gentil passager pour me le faire parvenir sur un prochain vol.  La galère commence !!!


Je passe l'étape de, la séparation trop terrible et trop intime, et j'arrive à l'embarquement, alors on enlève chaussures, blousons, pc, parfum, je passe la première barrière (ouff ca ne sonne pas normal on a plus rien sur nous) ensuite la fouille au corps et au moment de récupérer tout mon barda qui est passé au scanner, une gentille dame me dit « ce sac est a vérifier » imaginez la situation mon gros sac de « femme » et tout ce qu'il peu comporter pour un voyage d'une journée ou il faut tuer le temps. Et je commence à tout sortir tout ça pour m'entendre dire que c'était juste mon mascara qui posait problème et donc je dois l'emballer dans un plastic mais bien sur recommencer tout le cheminement (passage scanner, fouille, etc.....) génial !!!


Enfin tout est passé et maintenant j'attends de prendre mon vol Yemenia de 8h55 à Destination de Sana' a. j'arrive a Sanaa vers 17h je crois et après j'ai 5h d'escale, arrivée prévue à Djibouti à 0h30 et gasso sera a mon arrivée pour les  retrouvaille ça va papoter dur (normal on est des femmes) Je déteste l'avion en plus, j'ai peur, ce n'est pas naturel pour moi d'être dans les airs mais bon je m'accroche.


La journée va être longue, j'aurai le temps de penser a la séparation avec le chéri ce matin (terrible les larmes vont couler) mais je pense aussi a mon arrivée la bas avec toutes les bonnes choses qui m'attendent et ça me remonte le moral.


Après une escale Au Caire de 45 mn, un transit à Sana'a de 5h je suis enfin arrivée à bon port vers 1h30 du mat'. Gasso m'attendait comme prévu malgré le retard, les retrouvailles sympas bizarres aussi de revenir de voir qu'elle n'a pas changé toujours aussi agréable avec son sourire permanant.


Les bagages récupérés, départ de l'aéroport et voila plutôt que de nous arrêter comme prévu chez coco pour dormir et bien non on est partie prendre un verre en ville, je ne vous explique pas la tête que j'avais après cette journée complète passée dans l'avion. Mais ce n'est pas grave, on a papote bien sur on a tellement de choses à se raconter.


Apres une heure passée, enfin de retour pour le dodo mais avant retrouvaille avec coco (que j'avais vu  quand même cet été en France) On a aussi papote un peu mais mes yeux se sont fermes. Le sommeil m'a embarqué vers 4h du matin.

Publié dans voyages

Commenter cet article

fanfan 08/04/2009 14:39

il n'y a pas de vol direct sur Djibouti , de Paris? il m'est arrivé d'en faire avec juste une escale au Caire

ma-nouvelle-vie- 12/04/2009 16:42


si un vol direct par air france mais à 4700 euros je trouvais un peu elevé et dalloo etait complet alors vive lexpediton avec yemenia mais l'essentiel c'est d'etre arrivé